La démarche qualité

Résumé de la formation

La gestion du risque infectieux fait partie d'un programme national de lutte contre les infections nosocomiales qui ne se limite pas aux établissements hospitaliers. Il s'adresse aussi aux structures de soins de ville. L’éthique professionnelle induit chez les acteurs de santé une volonté forte de prévenir le risque infectieux. Déjà usagers de longue date des principes d’hygiène, les achats de matériels et de produits montrent que les chirurgiens dentistes adoptent largement les nouvelles mesures préventives préconisées. Leur activité quotidienne comporte une exposition permanente aux liquides biologiques (salive) et de très nombreux actes invasifs avec exposition au sang : un simple détartrage le démontre. Certes la prévention du risque infectieux repose sur des obligations légales, réglementaires et déontologiques, mais elle dépend surtout d'une volonté et d'un état d'esprit visant à protéger le patient et les soignants. Elle implique la mise en oeuvre de recommandations, formations, évaluations, contrôles... L'objectif de cette conférence est d'apporter des précisions techniques et pratiques sur tous les aspects de l'activité clinique en rapport avec la sécurité sanitaire. Dans un contexte juridique et réglementaire en permanente évolution, il est utile de souligner les objectifs à atteindre et d'expliquer les mesures préventives. Celles-ci doivent être adaptées aux situations cliniques et à l'organisation du cabinet. Elles doivent également tenir compte d'une pression économique toujours plus forte.